Les nuisances de l’éolienne : les rumeurs démystifiées

Comme toute innovation technologique, les éoliennes génèrent leur lot d’inquiétudes et de questions. Aussi, ne nous y trompons pas, les rumeurs sur l’énergie éolienne sont généralement propagées par quelques opposants très actifs.

Qu’elles expriment la peur des dangers imaginés ou le désir de les fuir, les problèmes évoqués ne peuvent être négligés.

On parle de conséquences négatives du système énergétique sur la santé, le confort quotidien, le climat, l’agriculture ou même la politique ! Les éoliennes attirent sur elles des suspicions qui ont déjà frappé d’autres objets dans leurs temps.

Ce fut, par exemple, le cas des chemins de fers qui ont été soupçonnés de troubler la santé des vaches.

Actuellement, les champs électriques des éoliennes endossent bien des accusations. L’objectif n’est pas de couper le souffle aux rumeurs, cela étant impossible, mais plutôt d’initier un contre-courant, en apportant des explications logiques pour prouver la fausseté de quelques histoires et cancans propagés sur l’éolienne.

Des éoliennes

Des éoliennes

Les éoliennes ont-elles des conséquences sur notre santé ?

Lorsqu’une innovation technologique émerge, le problème des champs électromagnétiques est toujours un souci énoncé.

Par ailleurs, la rumeur circule que les éoliennes émettent des radiations nocives pour notre santé. Mais qu’en est-il réellement ? L’on ne peut objecter que la nacelle du dispositif produit un champ électromagnétique.

Mais ce dernier reste négligeable et peu susceptible d’avoir des effets néfastes sur les hommes.

Les recherches sur les conséquences médicales et biologiques des champs électromagnétiques durent depuis plus de 50 ans ; et jusqu’à présent, il n’a pas été prouvé que les radiations artificielles de nos appareils électriques ont des effets sur notre santé.

Il est également essentiel de savoir que le champ électromagnétique, quelle que soit son importance, baisse avec la distance.

Aussi, celui d’une éolienne est nettement inférieur à celui d’une ligne de transport électrique ou d’une ligne haute tension. Comparée à cette dernière, l’éolienne est 500 fois moins puissante et émet donc 500 fois moins de champ électromagnétique.

Contrairement aux idées reçues, elles ne risquent pas de perturber la santé des humains ou des animaux ou même d’alterner la bonne marche d’un simulateur cardiaque.

Sont-elles dangereuses pour la faune ?

Le bruit circule que les éoliennes sont des hachoirs à oiseaux.

La majorité des études menées ont prouvé que le taux de collision d’un oiseau avec une éolienne est très faible ; de l’ordre de 0,4 à 1,3 % d’oiseau tué par an. De ces chiffres, l’on peut déduire que l’incidence des éoliennes est considérablement minime sur les volatiles que les fenêtres.

Ces dispositifs ont un inconvénient sur la faune : celui de les déranger et de leur faire perdre leur habitat naturel.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, avant l’installation d’un quelconque parc éolien, une expertise ornithologique et un suivi sont menés. Cela étant, la LPO ou Ligue de protection des oiseaux s’est engagée à soutenir l’énergie éolienne.

La coopération y voit un moyen sérieux de lutter contre le réchauffement climatique qui est un véritable danger pour la biodiversité et a déjà entraîné la disparition de plusieurs espèces d’oiseaux dans le monde.

Notre cadre de vie est-il mis en péril par le système ?

Il y a une dizaine d’années, un journaliste qui avait visité la Californie a énoncé que les éoliennes émettaient un bruit comparable à celui d’un avion à réaction.

Si l’on s’en tenait aux métaphores, il écrirait sûrement aujourd’hui qu’elles imitent le bruit d’un planeur. Quiconque se rendra au pied d’une éolienne pourra le confirmer.

En effet, actuellement, les pales sont construites en matériau composite et l’optimisation de leur forme fait qu’elles ne sifflent plus comme les anciens dispositifs.

Les composants de la nacelle, pour leur part, ont été insonorisés. Si les éoliennes modernes font du bruit, cela est dû à la circulation du vent entre les pales ou encore au passage de ces dernières au niveau du mât.

Néanmoins, très souvent, ces sons sont camouflés par les bruits du vent. Cette “nuisance sonore” a été relevée au démarrage d”éoliennes défectueuses installées à Plougras, en Bretagne. Ce thème n’a donc pas été avancé par les plus ardents opposants de l’éolienne.

Une installation éolienne

Une installation éolienne

Climat et agriculture

Certains disent que les éoliennes attirent la foudre ! Comme tout objet élevé, ces installations peuvent constituer des paratonnerres et protéger contre la foudre. Elles sont, en faite, spécialement équipées pour assurer ce rôle.

Il est également important de souligner que les éoliennes ne chassent pas la pluie. Ce n’est pas parce qu’elles ressemblent à des ventilateurs géants qu’elles fonctionnent de la même manière.

Pour rappel, les éoliennes ne tournent que lorsqu’il y a du vent et pour produire de l’électricité et non le contraire. Une rumeur veut que ces dispositifs soient capables de générer un vent qui chasse les nuages.

Il faut dire que les éoliennes, selon les régions, sont accusées de détourner la mousson ou encore de provoquer des cyclones… Si elles influent sur le climat, c’est en permettant la réduction de l’émission de gaz à effet de serre.

On retiendra alors que les éoliennes n’assèchent pas les terrains et n’ont donc pas d’impacts négatifs sur l’agriculture. Les éoliennes ne produisent pas de vent, elles le ralentissent sur plusieurs mètres. Comme elles sont situées dans des zones très ventées, elles permettent de diminuer, sur cette distance, l’évaporation-transpiration des plantes frappées par le vent. Aussi, les éoliennes rendent services à la flore.

Qu’en est-il de l’efficacité énergétique des éoliennes ?

Une rumeur avance qu’une éolienne n’est capable d’alimenter que 1000 fers à repasser, lorsqu’elle fonctionne à plein régime.

En réalité, il faudrait que ces fers à repasser soient vraiment gigantesques, pour consommer l’intégralité de l’énergie produite par un aérogénérateur de taille moyenne. Une éolienne de 70 mètres de haut, émettant une puissance de 1,5 MW, peut fournir de l’électricité pour 2500 habitants.

Les retombées financières

Du côté de l’immobilier, des bruits inquiétants courent sur les éoliennes.

Certains pensent qu’elles font chuter la valeur de l’immobilier. Une étude menée par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de l’Aude a révélé que ces dispositifs n’ont aucun impact sur le marché de l’immobilier.

Il est à noter qu’il s’agit du département français le plus fourni en éolienne. Sur 33 agences interrogées dans la région, 18 pensent que le système n’a pas d’effet sur le marché de la pierre, tandis que 7 jugent même qu’il a un impact positif. Certaines y voient un excellent argument de vente.