Important : l’étude du vent avant l’installation d’une éolienne!

Avant d’envisager l’installation d’une éolienne pour particulier, il est indispensable de faire une étude de la force du vent afin d’adapter l’éolienne au mieux et bien choisir le site d’implantation pour optimiser la production d’énergie.

Ademe

Ademe

Il existe plusieurs méthodes en général proposées par votre installateur aussi bien sur le terrain que par des recherches d’historique du vent sur le site. Les éoliennes domestiques sur mât (contrairement aux éoliennes pour toitures comme l’AéroCube) sont en général installées sur des surfaces dégagées n’offrant pas d’obstacle au vent afin d’obtenir le meilleur rendement.

Carte des gisements ADEME

Recevez les actualités de l'énergie éolienne par email

La France est le 2ème pays avec le plus fort potentiel éolien en Europe, mais il existe des disparités selon les régions et la topographie des lieux. L’ADEME fournit une carte des gisements éoliens en France qui permet de se faire une première idée du potentiel éolien de votre région d’habitation.

Carte des gisements éoliens

Carte des gisements éoliens

La rose des vents – Météofrance

MeteoFrance

MeteoFrance

La rose des vents est fournie par les agences départementales de Météofrance, pour une quarantaine d’euros. Elle permet de donner une idée plus précise du profil de vent sur une zone plus limitée du territoire que la carte de France des gisements éoliens de l’ADEME. Mais si la zone où l’on veut étudier un profil de vent est un peu éloignée du site de mesures de Météofrance, cette méthode a ses limites car le vent peut rencontrer des obstacles qui ne seront pas pris en compte.

La campagne de mesure sur site

Girouette

Girouette

C’est une étude sur site combinant une girouette et un anémomètre sur un mât et les données obtenues sont enregistrées.
Ce procédé permet de mesurer la vitesse et la direction du vent sur un à trois mois pour un prix de 1000 à 5000 euros selon la durée de l’étude et la hauteur du mat, d’une dizaine à une trentaine de mètres.

En comparant les données obtenues par cette technique aux données fournies par Météofrance, il est possible d’établir un coefficient de corrélation. En appliquant ce coefficient aux données issues de la rose des vents, on peut obtenir une bonne estimation du potentiel éolien sur le site ou l’on veut installer l’éolienne pour particulier.
C’est ce qui est en général pratiqué par les installateurs qui utilisent des logiciels spécifiques d’étude du vent afin d’obtenir des résultats fiables.

SODAR

Sodar

Sodar

Cette méthode permet d’établir un profil du vent mais aussi la turbulence. L’appareil envoie des sons aigus vers différentes directions du ciel. Lors du retour du son il est possible de connaître le profil du vent sur plusieurs centaines de mètres de hauteur. Il peut être utilisé seul ou combiné avec un anémomètre sur mât et permet également d’étudier des profils de vent pour des éoliennes déjà en place.

Intérêt de ces études

La mesure de ce potentiel éolien est primordiale pour déterminer si le site est éligible pour l’achat d’une éolienne domestique. Les éoliennes se déclenchent en général à partir de 11km/h, c’est donc inutile d’en installer une en dessous de cette vitesse de vent!

De plus, une évaluation sur l’année est utile car le vent varie au fil des saisons et il est possible que l’éolienne pour particulier ne fonctionne que pendant très peu de temps sur une année, cela peut donc être moins rentable financièrement que ça en a l’air pendant une courte période. Il est donc conseillé d’installer une éolienne domestique à partir d’une vitesse de vent de 20km/h, et la rentabilité sera vraiment intéressante à partir de 30 ou 40 km/h.

Si votre région est vraiment peu ventée, vous pouvez toujours vous pencher sur la turbolienne Elena qui fonctionne à des vitesses de vent à partir de 10 km/h.

Un commentaire

Ajouter un commentaire